Tu zieutes...
Esth'éthique ?, Maman au naturel

La cape de la loque

11/04/2012

Une soirée Age of Empires III sur votre agenda ? Un marmot en route ? Ah oups, déjà maman ? Le vide intersidéral sur votre planning de la soirée (je ratisse large) ? Voici ce qui deviendra l’indispensable de votre panoplie de la parfaite foutiste-oui-mais-distinguée.


Un bien beau cadeau qui pour un montant dérisoire, m’a fait rejoindre le stade suprême de la flemmardise préméditée.

Petite trouvaille qui révolutionne ma vie de marmotte. Frileuse comme pas une (le gabarit d’une mouche) et adepte du glandage de haut niveau ou « cocooning » pour coller a la tendance, j’ai jeté mon dévolu dernièrement sur la cape de relaxation Domyos.

En premier lieu, je m’étais pourtant contentée d’essayer cette tunique conçue pour la pratique du yoga, sans faire l’économie de « Mmmmm! » puants de sens caché à l’adresse de Monsieur. Qui s’est d’ailleurs piqué un soir « Ôooo surprise c’est trop mignon, fallait pas » d’aller me la chercher chez Decathlon, pour la déposer amoureusement sur mes épaules de moineau frigorifié.

Un bien beau cadeau qui pour un montant dérisoire, m’a fait rejoindre le stade suprême de la flemmardise préméditée. Au foyer, tout prétexte est bon pour la déployer sur mon frêle moi-même, sans que Monsieur ne détecte l’imminente survenue d’un état de légume avancé.

Elle est belle, partage de sa prestance avec la loque humaine que je deviens une fois revêtue de mon atour, et ses allures de tunique font dire à mon frangin que j’ai un look de « sensei » (« vas-y, tiens toi devant le cerisier en fleurs steplè, çà fera une belle photo… »). Avec son revers en polaire, elle s’apprécie comme une robe de chambre tandis que l’envers molletonné prévient des regards ahuris dans la rue… Oui, j’ai osé.

En situations

(par ordre de probabilité, toutes les combinaisons sont envisageables)

1°) Je ne veux rien faire.

Faites péter les pantoufles, le marcel et le shorty. Langoureusement, lâchez la cape sur vos épaules en la faisant voleter un peu au dessus de votre tête. C’est fait, vous venez de marquer non sans poésie le début de votre déchéance.

2°) Je suis enceinte.

Peu gracile (normal vous êtes grosse), vous ne vous déplacez qu’avec peu d’entrain et seulement pour un A/R lit/frigo. Déployez la cape sur vous au sortir du lit le matin et ne la quittez plus. Aussi bien en indoor qu’en outdoor, elle est désormais votre seconde peau. Chaude, douce, drapant le laisser-aller de vos mois de gestation.

3°) Je veux une veste de portage d’appoint.

Testée et approuvée sur une têtarde de deux ans qui s’endort dans la voiture. Ce qui auparavant se révélait être un challenge de taille (aller du parking jusqu’au foyer sans la réveiller parce que sinon ta nuit est foutue) est maintenant un petit plaisir. Toute recouverte dans les extrémités de la cape taillée en cache-cœur, Têtarde sniffe du polaire paisiblement, jouissant pleinement d’une réminiscence fœtale…

4°) J’ai une soirée Geek.

Que n’aurais-je donné pour avoir cette cape d’impotence lorsqu’avec mes frangins, nous nous adonnions au plaisir noctambule d’ériger des villes, de les voir évoluer pour ensuite les exploser dans une allégresse que je ne m’explique toujours pas (amis d’AoEIII bonjour !). Avec le sandwich, la bouteille d’eau et les pantoufles, l’outil parfait pour ne pas avoir à interrompre la partie avant d’avoir engrangé un nombre vraiment intimidant de canons.

5°) Je veux faire du yoga.

No comment, je ne pratique pas (ou très occasionnellement). Mais je n’ai aucun mal à imaginer que cette cape puisse garder efficacement la chaleur corporelle, surtout dans le cas de longues postures à tenir.

Infos pratiques

  • Cape de relaxation / Yoga wrap DOMYOS, 24,95 €
    Disponible sur la boutique en ligne Domyos et chez DECATHLON.
    Quatre coloris : Beige / blanc – Gris chiné / blanc – Noir  – Marron
    Taille unique, s’adapte à toutes les morphologies du XS au XXL
    55% coton, 45 % polyester

Avantages

  • Douce, ample, chaude
  • Esthétique
  • Peu onéreuse
  • Garantie 2 ans

Inconvénients

  • Pas de bouton (parce que conçue pour le Yoga, à draper)
    Cela dit, très facile à rajouter si pour un autre usage (notamment ceux énoncés plus haut)
About these ads

À propos de Pastille

Le blog que je sais même plus pourquoi je l'ai crée.

Discussion

18 réflexions sur “La cape de la loque

  1. Y’a aussi le « Je suis malade et je veux crouter mon cul dans le canap’ all day long »
    c’est ma version sexy-bombasse du jour :)

    Publié par Bulle. | 11 avril 2012, 12:25
  2. Tu m’intéresses !
    Au niveau portage, comment tu gères ça? Tu poses quand même l’écharpe en-dessous ou tu cales ta lardonne contre toi et tu lui rabats la cape par-dessus?

    Hati, adepte des trucs informes mais confortables et chauds.

    Publié par Hati | 11 avril 2012, 12:24
    • Coucou !

      En fait, j’utilise maintenant un porte-bébé ergonomique (elle pèse la têtarde…) que je cale en dessous. Çà passe nickel-chrome-ni-vu-ni-connu-t’en-as-plein-la-vue.

      Qu’est-ce que j’aurais voulu avoir çà à la naissance de la marmotte…

      Sinon, dans le cas où tu serais adepte du portage pur et dur (sans poussette, j’ai connu) et que ton marmot ne serait pas encore trop grand, voilà aussi un super investissement : Une maman Zoli, en toutes circonstances

      Publié par Pastille | 11 avril 2012, 12:30
      • Super cette veste !
        Mais avec les beaux jours qui arrivent, je vais avoir du mal à convaincre Monsieur qu’il me la faut pour ne l’utiliser qu’un mois et la ressortir à l’automne…

        Mon tétard n’a qu’un mois, on essaie de le porter en JPMBB mais c’est une usine à gaz, du coup comme on est stressés en l’installant, il a horreur de ça et on abandonne tout de suite :'(

        Publié par Hati | 12 avril 2012, 12:02
        • Perso, j’ai jamais réussi à porter ma têtarde en écharpe. En même temps, j’avoue ne pas avoir trop insisté, çà me paraissait trop lourd à gérer pour le peu de temps dont je disposais (balades du Ouaf-ouaf, A/R crèche etc.). Du coup, j’ai opté pour l’écharpe Mei-Tai qui est un bon compromis : facile à enfiler, hyper confortable pour le môme, et agréable en été (en hiver c’est sûr que çà caille un peu plus).

          La veste Zoli est un vrai bon investissement qui ne te fend pas le cœur ni le porte-monnaie, que si tu es sûre de porter ton lardon uniquement en écharpe, et ce pour au moins toute une saison froide. La Miss B a deux ans, et il m’arrive parfois de ressortir la veste pour de courtes balades. Cela dit, ses pieds dépassent et çà m’énerve un peu. Aux dernières nouvelles, la créatrice médite la sortie de rajouts zippables et/ou de vestes plus longues adaptées à un âge plus avancé. A suivre.

          Pour ma part, de la naissance à deux ans, je retiens plusieurs accessoires de portage indispensables qui resserviront pour le next one (Si Dieu, Monsieur et moi le voulons) :

          – la veste Zoli
          – le porte-bébé mei-tai jusqu’à ce qu’il soit en âge de pousser très fort sur tes seins avec ses mains, pour le plaisir de se renverser en arrière et d’admirer la vue à l’envers (et si tu es en pleine montée de lait, je te raconte pas le cadeau…)
          – le porte-bébé ergonomique, avec des sangles solides et réglables, facile à enfiler (je suis très regardante là-dessus) même sur le dos, avec très souvent la petite capuche qui protège (un peu) des intempéries et une petite poche zippée pour y mettre bavoir ou lange.

          Après, on fait en fonction de ses obligations, de sa morphologie, et de son environnement… Enfin j’crois.

          Un mois… C’est tout rikiki !
          Enjoy ! Avant le cassage de dos programmé vers 9 mois et des brouettes (avant pour les gloutons)…
          :-)

          Publié par Pastille | 12 avril 2012, 12:34
      • On a l’avantage non négligeable de travailler tous les deux à la maison, donc le portage c’est aussi pour des questions pratiques : pouvoir continuer à bosser tranquillement avec le lardon blotti contre nous.
        Niveau balade, on aimerait bien aussi sortir enfin cette foutue écharpe (ou autre) puisque notre poussette est un char d’assaut lourd, encombrant et qu’avec mes poignets en mousse j’arrive pas à accrocher les coques sur le support XD

        Par contre niveau « je te pousse pour regarder le monde à l’envers et je penche ma tête tellement vite que tu flippes ta race qu’elle se décroche », ça Monsieur Louveteau a commencé dès ses premiers jours et s’en donne à coeur joie… D’où le fait que je n’insiste pas pour l’écharpe, comme je n’arrive pas à bien la positionner sous sa nuque, pas envie qu’il parte en arrière (et garder ma main derrière sa nuque, ça jpeux le faire sans le saucissonner dans une écharpe).

        En tout cas, je balance subtilement les liens vers ces merveilles que tu nous montres, en espérant que ça porte ses fruits !

        Publié par Hati | 12 avril 2012, 15:26
        • Pareil de notre côté : on avait prévu un super bunker monté sur trois roues de 4×4, capable de survivre à trois hivers nucléaires… Que je n’arrivais même pas à déplier toute seule. Revendue vite fait bien fait.

          Quoi qu’il en soit, j’espère que tu trouveras très bientôt ZE méthode appropriée à ton rythme de vie.

          Et merci pour le partage de liens !

          La bise au foyer
          ;-)

          Publié par Pastille | 12 avril 2012, 16:01

Rétroliens/Pings

  1. Pingback: Tu veux jouer à ma poubelle Tetris ? « Les Pastoches de Pastille ! - 13 juin 2012

  2. Pingback: Pourquoi le lapin rose se fait bouffer les doigts « Les Pastoches de Pastille ! - 11 juin 2012

  3. Pingback: Pourquoi le lapin rose du métro se fait bouffer les doigts « Les Pastoches de Pastille ! - 11 juin 2012

  4. Pingback: Dégage le môme, c’est mon tour « Les Pastoches de Pastille ! - 6 juin 2012

  5. Pingback: Joyeuse fête de toi l’indigne [en avance] ! « Les Pastoches de Pastille ! - 31 mai 2012

  6. Pingback: Le parent indigne sur la suçonnerie de tétons « Les Pastoches de Pastille ! - 21 mai 2012

  7. Pingback: Choute dans le bébé ! « Les Pastoches de Pastille ! - 9 mai 2012

  8. Pingback: Mater’ des Lilas, la source du parent indigne « Les Pastoches de Pastille ! - 27 avril 2012

  9. Pingback: Le guide du parent vraiment indigne « Les Pastoches de Pastille ! - 19 avril 2012

  10. Pingback: La clé (USB) de ton (ré)confort nasal « Les Pastoches de Pastille ! - 18 avril 2012

Je réponds !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • 58,873 hits

Pastille ?

Cliquez-ici pour suivre l'actualité de ce blog, et recevoir par mail, des notifications de nouveaux posts.

Rejoignez 715 autres abonnés

Mes rubriques !

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 715 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :