Tu zieutes...
Amours & Humeurs, Et pour monsieur ?, Maman au naturel

La Mater’ indigne des Lilas

27/04/2012

Après le Guide du parent vraiment indigne et le Guide du parent vraiment indigne vol. II, l’indigne n’a d’autre alternative que de revenir aux sources de l’indigne (la préquelle) s’il veut garder son fidèle lectorat.


Mais où donc vendait-on de la graine de Tétard non homologué ?

Mais où donc vendait-on de la graine de Tétard non homologué ?

Au commencement, il y eut deux graines d’indignes désireux de procréer car Clebs n’était plus assez petit et mignon pour se laisser caresser et bichonner comme une peluche. Clebs avait grandi, devenait puant et préférait se rouler dans la crotte avec ses pairs plutôt que de lécher la main qui le nourrissait.

Dans sa sollicitude, l’indigne fut grand et décida de ne pas le jeter à la poubelle, comme l’avaient suggéré bon nombre des électrons gravitant autour de la planète indigne. Nous ne les appellerons ni amis, ni famille, ni connaissances, ni même connards, car l’indigne sait dans certains moment d’égarement, rester digne.

Au lieu de cela, l’indigne décida qu’il lui faudrait pondre un Têtard car son agenda manquait cruellement d’activités fun pour les vingt années à venir. A cette époque, l’indigne ne se doutait encore que le destin l’avait désigné lui, tout indigne qu’il n’était pas encore, pour partir en croisade contre l’ordre de Charles Ingalls, instigateur de la fronde du Parfait (milieu des années 80). L’indigne, ce serait lui. Et même qu’ils seraient deux dans cette lutte acharnée contre la perrkfection.

Mais où donc vendait-on de la graine de Tétard non homologué ?
Où l’indigne se procurerait-il cette germe d’insuffisance en ce monde aseptisé ?

A la Maternité des Lilas pardi.
« Pourquoi » que tu me demandes, pauvre ignare ?
L’indigne daigne te répondre.

1°) Les Lilas, c’est dans le 93. Le 93, c’est tout pourri.
Donc Les Lilas, c’est pourri.


L’indigne est fan de Socrate et çà se voit. Lui-même pondu dans le 93 il y a de cela 27 25 ans, il sait ce que cela signifie de se traîner, tatouée sur sa carte d’identité, la honte en lettres capitales. L’ignominie frappée à l’encre marine, et plastifiée de surcroît. L’indigne s’en est usé les ongles à force de gratter sa carte d’identification. En vain, il a été pondu dans le neuf-trois. Cela est, et restera.

L’indigne par sa nature envieuse et mesquine, ne pouvait imaginer meilleur lieu de ponte pour son rejeton. Ainsi il en fut décidé, le projet Têtard suivait déjà une première vraie piste, après celle échouée des Bluets (réservation 4 ans avant la conception, c’est plus sûr).

L’indigne Karin Viard raconte l’inhumanité des Lilas



2°) La Mater’ des Lilas, çà ne sent pas l’hosto


L’indigne a peur de la propreté excessive, du blanc tout partout et des relents d’éther. Gros mais bien portant durant sa gestation, il ne voyait donc aucune raison d’expulser son têtard dans un tel environnement. Surtout que l’indigne se voyait rassuré par un endroit « normal », un peu comme chez le voisin. Là où il n’est pas considéré comme malade, sans pour autant ne plus être au centre de l’attention générale. Et rappelons que l’indigne affectionne son petit confort.

3°) La Mater’ des Lilas, t’y ponds à deux


C’est un peu comme les forfaits duo de nos opérateurs historiques (vous savez ceux qui nous entubent depuis des lustres avant que Free ne descende sur terre). Une fois signé le pacte de solidarité indigne, la division cellulaire opère et il devient deux. (L’indigne x 2) est sollicité partout. Pendant les cours de pré-ponte, la ponte et la post-ponte, tout le monde le voit, l’entend, lui parle et lui répond. Et il en est content le saligaud.

4°) La Mater’ des Lilas te balance le Têtard encore tout visqueux sur le sein


Et là, c’est le grand jour, celui dont tous les Parfaits parlent avec des étoiles dans les mirettes. Force est de constater que oui, c’est jubilatoire. L’indigne est tout jouasse, il est en extase car (lui x 2) est parvenu à pondre une Têtarde assez souple de la tête pour ne pas lui faire passer à tout jamais l’envie de rejouer à saute-mouton sans contraception.

Et là, sans qu’il s’y attende (ou alors un peu, l’indigne a été prévenu mais fait parfois la sourde-oreille quand il est secoué par des ondes de choc qui traversent tout son abdomen pour parvenir jusqu’à sa cervelle traduisant immédiatement ceci en furieuses douleurs), « SCHPLOK ». On lui dépose un paquet tout gluant et violacé qui s’agrippe à son sein. Et cette graine de flemmardise ne trouve rien de plus malin à faire, que de suçoter les yeux fermés. Décidément la digne Têtarde de l’indigne.

Catherine Ringer (des Rita Mitsouko), le récit d’un calvaire



5°) La Mater’ des Lilas ne sait pas juger


Au grand dam d’autres grandes structures très respectueuses, la Mater’ des Lilas ne jouit pas d’un personnel doublement diplômé en droit et en sage-femellerie (certains avec option théologie). Cette maison indigne embauche des personnes compétentes, patientes, douces et de bons conseils certes. Mais à qui se fier pour trancher sur ce qui est le mieux pour Têtarde ou pour ses géniteurs ? Une ponte avec ou sans péridurale ? Une Têtarde au sein ou au biberon ? Steak-frites ou riz-poisscaille ? (L’indigne x 2) est résolument tout seul avec son libre-arbitre.

Mince alors.
Pas étonnant que l’indigne soit devenu le parent qu’il est.

Et vous, çà vous évoque quoi la Mater’ des Lilas ?

Infos pratiques

Maternité des Lilas
12-14 rue du Coq Français
93260 Les Lilas
01 49 72 64 65

About these ads

À propos de Pastille

Le blog que je sais même plus pourquoi je l'ai crée.

Je réponds !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • 58,634 hits

Pastille ?

Cliquez-ici pour suivre l'actualité de ce blog, et recevoir par mail, des notifications de nouveaux posts.

Rejoignez 726 autres abonnés

Mes rubriques !

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 726 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :