Tu zieutes...
Green & clean !, Mes bonnes adresses

Tu veux jouer à ma poubelle Tetris ?

13/06/2012

Il est des faits inoubliables gravés en la mémoire à tout jamais. Ponte de Têtarde, squat de Clebs, première partie de jambes en l’air, la robe de mariage qui gratte et la belle-mère à qui je l’aurais volontiers refilée. Mais avant çà, il y a ma première poubelle de tri sélectif, souvenir encore tout chaud dans mon p’tit cœur.

Quelle excitation ! J’allais enfin pouvoir trier du détritus à même notre appartement !

Je ne discute pas la priorité de mes souvenirs ; ils vont et viennent à leur guise. Aujourd’hui, je me soumets à leur bon vouloir et me fends de vous raconter notre première rencontre. J’étais jeune, folâtre et libre de cocher la case "Mademoiselle" des formulaires de la sécu. Nous venions d’emménager avec Monsieur dans un appartement plus lumineux, doté d’une cuisine plus spacieuse que notre précédent trou à Ratatouille.

Il était grand temps de faire l’acquisition d’une poubelle de tri, celle qui ferait de moi une adulte. Je réalisai cela, non sans qu’une larmichette de bonheur ne déboulasse sur ma joue de tendron. Et alors que l’organisation de mes propres noces devrait me faire ronfler plus tard -c’est fatigant de s’engager pour la vie-, c’est avec toute l’application du monde que je m’avançai dans la quête online d’une poubelle de tri sélectif. Je l’imaginais belle, discrète et attentive au moindre de mes besoins. Elle saurait engloutir tous nos déchets sans exception et se greffer à un recoin de la cuisine. Quelle excitation ! J’allais enfin pouvoir trier du détritus à même notre appartement ! Rien que d’y repenser, j’en ai le frisson.

J’avais aussi le privilège du temps à cette époque, ce qui n’est plus me cas aujourd’hui. Vous comprendrez que je vous rapporte ici la version courte de l’aventure. Je passerai ainsi sur les embûches du parcours à savoir prix intergalactiques, volumes microscopiques et design un poil futuriste au regard de notre miséreuse déco. D’une multitude de mots-clés farfelus en d’interminables URLs, j’entrevois finalement mon bonheur chez un professionnel de PriceMinister à l’origine du projet "Trions Facile". Bingo.


La démo rétro !


Pratique, économique et originale, la bête est tri-compartimentée pour accueillir déchets organiques, verre et cartons. Elle se déboîte, se remboîte, s’empile dans tous les sens à notre convenance (comment çà si elle est grecque ?). Plusieurs années d’utilisation auront vu notre production de déchets évoluer au fil du temps et des apparitions soudaines de Clebs puis de Têtarde.

Ce faisant, les couvercles ont survécu aux bourrages de parents flemmards et ne présentent aucune usure notable si ce n’est le souvenir d’une pince éclatée lors d’un ultime combat Monsieur vs Poubelle ; à vouloir lui fermer son clapet, il lui était resté dans les mains. Âmes sensibles rassurez-vous, les fabricants nous ont très vite expédié la pièce de rechange sur demande, pour le reste RAS.

Zi interviouve !


PASTILLE (moi) : Bonjour Sydney Liu, alors comme çà, tu as accepté de répondre à mes questions sans que j’aie besoin de menacer de pourrir la réputation de ta famille sur trois générations ?

SYD. : …

PASTILLE : Ok, c’est sympa. Bon, comment a germé dans ta tête l’idée de concevoir de la poubelle de tri ?

Photo temporaire. Attention, ceci n’est pas le vrai Sydney Liu.

SYD. : J’ai un taf et deux potes. Un jour, la nana de l’histoire me lance que "le tri c’est bien, mais y’a pas vraiment de poubelle adaptée".
Comme je suis un type génial qui aime les défis, j’ai fouiné un peu partout quoi (Merlin, Brico, les sites écolos, etc.). J’ai fini par m’intéresser au sujet.
Ce que j’ai découvert : la ville de Paris paye une somme colossale à Syctom pour détruire notre merde. Sur les stats publiées, on balarde plus de déchets recyclables (bac à couvercle jaune) que de déchets organiques (bac à couvercle vert).
Ce qui veut dire qu’on peut non seulement recycler ce déchet qui va dans le bac jaune, mais en plus faire des économies.
Après deux putain d’années de recherche, un tas de prototypes en bois, des weekends à faire la causette entre nous, on a finalement accouché de notre bébé "Trions facile".

Un truc de ouf !
Une contenance de 2 à 5 jours selon les familles.
Une facilité de tri, sans se baisser, accès au trois compartiments facilement.
Les code-couleurs de la ville de Paris….

Aujourd’hui, on taf toujours chacun dans nos boulots respectifs mais notre site n’est pas assez connu.
On persiste à croire qu’un jour, on pourra tous recycler nos déchets à condition que le monde entier se bouge le fion !

[l'auteur de l'interviouve confirme l'avoir remanié à la sauce Pastille
avec l'accord explicite de l'interviouvé en ce moment ligoté dans sa cave]


La réduc’ de malade !

En contrepartie je vais donc te dépouiller de ces quelques petites choses…

[Offre limitée aux 100 premiers fans]

Si cela t’intéresse aussi de renflouer les caisses du monsieur, de sauver un petit bout de planète, ô toi fan des Pastoches de Moi, voici le deal que je te propose.

20 € DE RÉDUCTION !

sur le prix public affiché juste en dessous. Ce qui est en soi, une merveilleuse nouvelle qui te fait voir des papillons verts tout partout, je sais.

Cela dit, ta maman a sûrement du te l’apprendre, on n’a rien sans rien.
En contrepartie je vais donc te dépouiller de ces quelques petites choses.

  • Ta tranquillité d’esprit, car tu vas me déclarer ton amour SUR MA FAN PAGE CUL-DE-BIQUE (puis tu m’envoies ton mail sur la messagerie Cul-de-Bique).
    Tu t’engageras par-là, à te bouffer de la pastoche, peut-être les lire, les apprécier et les faire tourner.
  • + si tu es sympa, ton allégeance à ma douce personne SUR TWITTER et / ou ton follow SUR WORDPRESS si toi aussi tu as ta carte de blogueur et / ou un petit suivi SUR HELLOCOTON.
  • Les frais de port que je n’ai pu négocier pour toi (désolée, je fais ce que je peux hein). Ils seront pour ta poire si tu résides au royaume de Far Far Away ; les Franciliens et autres suicidaires, pourront se taper le trajet jusque Paris pour venir retirer la chose à l’adresse suivante :

56 rue Sedaine
75011 PARIS
01 48 05 81 55
M° voltaire
Du lundi au vendredi
de 9h30 à 18h30

Infos pratiques

Poubelle tri sélectif 3 en 1
49 € + Frais de port 12,95 €

  • Bac jaune – 48 litres
  • Bac vert – 17 litres
  • Bac verre – 31 litres
  • 70 x 44 x 40 cm
  • 50 sac bretelles bac vert 5,90 € + frais de port 6,95 € (7,95 € pour l’achat de 2 sachets)

Trions Facile est une marque :

Hippocampe France
82 bd de Ménilmontant
75020 PARIS
Tél/fax: 01 43 58 38 78


À propos de Pastille

Le blog que je sais même plus pourquoi je l'ai crée.

Discussion

18 réflexions sur “Tu veux jouer à ma poubelle Tetris ?

  1. Depuis que j’habite en Allemagne, la cuisine aurait normalement dû s’agrandir, mais avec 4 poubelles différentes, elle fait sensiblement la même taille qu’avant. Et gare ici si tu ne respectes pas le saint-tri, on te fouetterait dare-dare en place publique – j’aime les Allemands :-)

    Publié par Antigone XXI | 14 juin 2012, 21:36
    • Quelle chance ! Figure-toi que pendant longtemps, j’ai du squatter les poubelles de tri de l’immeuble voisin car le nôtre en est dépourvu pour des raisons esthétiques paraît-il… Depuis quand entasser des sacs poubelles gris dégueu c’est plus joli pour le touriste de passage ?

      A tel point que les p’tits vioux de la résidence en question me prenaient pour une traficoteuse et/ ou ferrailleuse un peu tarée : c’est vrai, il faut être complètement siphonné pour se traîner son grand bac jaune plein de déchets recyclables sur une cinquantaine de mètres toutes les semaines…

      J’ai fait une demande en mairie qui m’a renvoyé au syndicat Émeraude qui m’en renvoyé au syndicat de l’immeuble. Alors j’ai lâché l’affaire.

      Publié par Pastille | 14 juin 2012, 22:37
      • Non, c’est vrai ? C’est fou, ça !
        Ici, deux fois par mois, c’est même la fête pour les poubelles plastiques, le grand jour de sortie ! Devant les maisons, partout, de grands tas de poubelles jaune clair qui attendent bien sagement les éboueurs… et personne ne s’avise de discuter du côté esthétique, pas plus qu’on ne le ferait pour les sapins de Noël ou les drapeaux du 14 juillet… ;-)

        Publié par Antigone XXI | 15 juin 2012, 05:56
  2. L’art et la manière d’interviouver, on dirait limite que c’est pastoche! Hahaha! J’adore l’entrée en matière…
    Dis-donc en plus tu sais que t’es bonne vendeuse? Parce que je suis pas du genre à me laisser tenter mais j’avoue: "le tri avant" est mon quotidien: je pensais que j’étais la seule à accrocher un sac plastique à la poignée de ma porte vitrée, hahahaha!!! Ca me fait le plus grand bien de voir que non! ;)
    Me reste une question: est-ce qu’on peut mettre n’importe quel type de sac dans ces poubelles? J’ai bien noté qu’on pouvait en commander (ce qui me chagrine), mais je voudrais savoir si c’est OBLIGATOIRE, tu vois?
    Bref, j’hésite… On est obligés de faire une déclaration d’amour sur FB? Parce que si on t’en a fait une ici…

    Publié par JF cherche à ranger son appart... | 14 juin 2012, 00:52
    • Trier et récupérer, un hobby. D’ailleurs, j’ai la même manie que toi pour ce qui est de l’emballage foireux que je pose fièrement sur le comptoir de la Poste. Et on ne m’a jamais donné du "non-homologué" à moi Madame.

      Pour tout te dire, je ne savais même pas qu’il existait des sacs spécifiques à cette poubelle, j’ai toujours utilisé des sacs récupérés ou des sacs-poubelle standards. L’inconvénient dans ce dernier cas de figure : tu dois taper dans le 50 L (c’est grand…) à cause de la forme rectangulaire.

      Quant aux sacs spécifiques, il faut savoir qu’il ne sont pas biodégradables, les créateurs n’ayant pas encore les moyens d’investir dans cette voie.

      M’enfin.
      Si tu es toujours intéressée, n’hésite pas à me le faire savoir, tu sais où me trouver.
      ;-)

      Publié par Pastille | 14 juin 2012, 09:22
      • On ne t’a jamais parlé de la boîte non-homologuée?? Bien. je reprends mes esprits. De deux choses l’une: 1. Tu as naturellement le regard perçant et impressionnant de Sidney Bristow en mission à Moscou: fais pas chier ou je dégaine 2. ton employé de poste a eu une formation au rabais, économies oblige, de laquelle ont été enlevés tous les mots susceptibles de ne pas être immédiatement compris et par lui et par le client qu’il servirait. Entre les deux solutions mon coeur balance.
        Ensuite et contrairement à mes discours tranchés à coup de couteau syntaxique, dans la vraie vie je suis entre autres une éternelle indécise pesant le pour et le contre pendant un mois. Je suis donc EN TRAIN de penser à la poubelle. On a 100 jours c’est ça? Ah non, 100 personnes…
        En tout cas merci pour ces précisions rapides, qui sans nul doute favorisent l’accélération du processus procrastination —> décision.

        Publié par JF cherche à ranger son appart... | 14 juin 2012, 09:38
        • Take your time Madame, la bonne conso est celle qui sied à ses besoins réels et non au bon vouloir de la Pastille.

          Comme dit l’autre, les poubelles ne vont pas s’envoler (sauf quand t’es bien imbibée).

          Concernant La Poste, je penche pour le regard perçant du petit ninja.

          Publié par Pastille | 14 juin 2012, 09:46
  3. 1/J’ai noté l’adresse… puisque je fais partie des suicidaires de la région parisienne
    2/ J’espère que tu es sortie de ta cave
    3/ VDR (vivante de rire) à l’image de la belle mère, d’autant que je n’en ai jamais eu (que le Ciel soit loué) mais bon, ce n’est pas pour raconter ma vie :D
    4/ VDR tout court, la suite au prochain épisode quand j’aurai fini de me tenir le ventre :D

    Publié par berger elisabeth | 13 juin 2012, 22:59
  4. Si j’achète ça, GrosLoup-qui-recycle-pas-mais-qui-préfère-plier-les-cartons-pour-les-mettre-dans-la-poubelle-verte-et-prendre-toute-la-place va me tuer :'(

    Mais je need, c’est tout bête mais rien que le format ça me plaît, avec ma mini-cuisine et mon cellier-inaccessible-aux-gros-machins…

    (hey hey Msieur Syd, y a moyen de décliner les couvercles pour les autres siCtom -j’ai kiffé la dyslexie utilisée dans l’article-, ici c’est bleu le recyclage? :D Genre un système de couvercles interchangeables, avec des ptites fraises et tout dessus histoire de rendre le tri déco-friendly ?)

    Publié par Hati | 13 juin 2012, 12:37

Rétroliens/Pings

  1. Pingback: Mater’ des Lilas, la source du parent indigne « Les Pastoches de Pastille ! - 23 juillet 2012

  2. Pingback: Me, moi & MyCosmetik « Les Pastoches de Pastille ! - 6 juillet 2012

  3. Pingback: J’te présente mon pote GreenWeez.com « Les Pastoches de Pastille ! - 20 juin 2012

  4. Pingback: Viens donc tâter ma trompe en jean « Les Pastoches de Pastille ! - 18 juin 2012

  5. Pingback: Ta brosse à dents en pot de yaourt ! « Les Pastoches de Pastille ! - 14 juin 2012

Je réponds !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • 54,491 hits

Pastille ?

Cliquez-ici pour suivre l'actualité de ce blog, et recevoir par mail, des notifications de nouveaux posts.

Rejoignez 725 autres abonnés

Mes rubriques !

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 725 autres abonnés

%d bloggers like this: