Tu zieutes...
Green & clean !, Mes bonnes adresses, Peut faire mieux...

Être mort pour pas (très) cher

27/06/2012

Je peux t’arranger çà en deux clics avec révolution-obseques.fr. Si tu penses que ton corps sera beau et respectable après trépas, passe ton chemin, ceci risque de mettre ton petit cœur à rude épreuve. Les autres seront peut-être séduits par l’idée auto-proclamée révolutionnaire, d’obsèques low-cost. Vive Paris.


Plante-moi un arbre quand je mourrai STP, merci. [Clique si t’as rien compris]

Chaque jour est une surprise qui peut dans certains cas (nombreux quand on y pense) finir par la mort. On nous le dit moins, mais la boîte de chocolat de notre ami Forrest peut aussi abriter une saloperie de cacao tueur des fois. Hé oui, c’est pas très heureux à s’enfiler dans l’oreille mais c’est pourtant une vérité intemporelle qui fait le beurre du très respectable service funéraire de la ville de Paris. Dès le 2 juillet, le tout premier service de funérailles low-cost voit le jour dans notre flamboyante capitale, crise oblige.

Pour 789 € TVA comprise (hors taxes locales), si tu habites Paris ou sa petite couronne, tu peux donc t’assurer d’être mort pour pas trop cher. Attention, les prestations ne comprennent ni la crémation ou l’inhumation, ni le départ du domicile, et ne s’appliquent pas le vendredi qui est un jour très demandé. Pour ce prix, tu auras droit au pack de base.

Il comprend cercueil à poignées, plaque d’identification, corbillard avec chauffeur, et coordination des intervenants. Bon, si l’on ajoute çà et là quelques pissenlits, une tonne de démarches administratives et autres emmerdes qu’on ne voudrait pour rien au monde traiter dans ces moments où le cœur tiraille un peu, on en arrive quand même à une somme avoisinant les 1900 €. Cela dit, au regard des 3000 € engagés pour des obsèques traditionnelles, çà reste encore avantageux sans toutefois réveiller du défunt.

Mais alors, où se cache la vraie révolution de ce concept low-cost ?

  • Souscription en ligne et/ ou numéro non surtaxé. Finis les face-à-face cauchemardesques
    avec les requins des pompes funèbres qui ne font que leur boulot, à savoir être détestés par l’endeuillé.

+

  • Zieute là-dessous.



Un super cercueil en pin massif et capiton écologique !

Voilà, c’est tout ce que j’avais à dire sur le sujet.


  • Pour plus d’informations, je t’invite à te rendre sur le site low-cost revolution-obseques.fr
    Enfin s’il t’importe de rendre gloire à ta future dépouille mortelle.


Et sinon, comment voudras-tu être mort ?


About these ads

À propos de Pastille

Le blog que je sais même plus pourquoi je l'ai crée.

Discussion

15 réflexions sur “Être mort pour pas (très) cher

  1. Eh ben ! C’est cher passer l’arme à gauche à Paris !!! Faudrait déménager à la campagne !!!

    Comment voudrais-je être mort ? ! Après le décès tout de même. Incinéré dritto ! Encore moins cher. LOL

    Publié par Coco | 5 juillet 2012, 04:23
  2. Si la révolution de ce service est de ne plus être obligé de passer par une agence, il existe depuis plus d’un an le site de la première agence en ligne : http://www.e-obseques.fr dont les prix tout compris sont comparables à ceux annoncés par ‘revolution-obseques’.

    Publié par e-Obsèques | 2 juillet 2012, 13:41
    • Apparemment, le site se démarque par un service et un cercueil de qualité compris dans le forfait de base… Est-ce aussi le cas pour le site dont vous parlez ?

      Publié par Pastille | 2 juillet 2012, 21:09
      • Je ne suis pas le mieux placé pour en parler car je suis un des fondateurs d’E-obseques.
        Mais dans le forfait de base de revolution-obseques, le service est certainement de qualité mais revu au minimum ( les démarches sont à effectuer par la famille, il n’y a pas de porteurs, … ) et le cercueil est basique ( en pin et non en chêne, je n’ai pas vu si le capiton était compris ).

        Ceci dit, leur service a le mérite d’exister et il saura trouver sa clientèle.
        En tous cas, peu des articles que j’ai lu ont noté que le tarifs pour un service complet avoisinait les 1900 €, ce qui est un prix très correcte, mais pas low-cost. Merci de l’avoir fait.

        Publié par e-Obsèques | 2 juillet 2012, 21:19
  3. Merci à toi, Pastille et à tous les intervenants. Dans notre société qui occulte la mort et n’en parle pudiquement que dans les pubs pour les seniors ce sujet m’intéresse. Oui, se faire enterrer coûte une fortune, c’est absolument aberrant. Sans parler de ceux qui se construisent des véritables palais au cimetière, avec la date de naissance déjà mise et viennent le contempler….sans commentaires.
    J’ai déjà dit à ma famille que je désire un cercueil en carton, j’aurais préféré direct dans le Terre mais c’est interdit. Me demande encore pourquoi ? Pas assez cher :D
    Mais comme ladite famille est loin et je compte finir mes vieux jours dans un ashram, voire dans le désert, que l’on m’enterre là où je tomberai. Sans frais…

    Publié par berger elisabeth | 28 juin 2012, 22:25
    • Je savais que ce sujet t’interpellerait :-)

      Pour tout te dire, j’ai bien du mal a comprendre ce besoin d’immortalité…

      J’aime cette idée d’être enterrée a même la terre, mais elle me gêne encore car elle suppose de s’approprier un bout de nature en lui associant un devoir de mémoire.

      Publié par Pastille | 28 juin 2012, 23:20
      • Moi aussi, d’ailleurs s’agit-il d’un besoin d’immortalité ou de celui de laisser la trace de son passage et se sentir important, même dans la mort ?
        Je crois que la Terre sera ravie de nous accueillir en son sein car nous sommes ses enfants et puis, nous la nourrirons. La crémation, je ne la conçois que de la façon traditionnelle, celle pratiquée ici est bien trop violente, elle crame tout, y compris le sacrum dont je parle dans l’Arcane Sans Nom.
        Autrement, on peux faire comme les Népalais, découper le corps et le jeter aux vautours mais cela choquerai nos proches, je le crains. Ce sont eux d’ailleurs qui ont besoin de venir se recueillir sur les tombes. Merci d’avoir posté ce sujet, effectivement il m’interpelle mais c’est courageux d’en parler sans tabous.

        Publié par berger elisabeth | 29 juin 2012, 03:45
  4. Je n’ai pas pu m’empêcher de faire le calcul, mais 1900€ fait 24 700 000 de nos francs et avec ça, tu enterres le macchabée et tu construis une maison pour sa veuve et ses enfants :P

    Publié par soahary | 28 juin 2012, 21:56
  5. Moui… Pourquoi pas :D
    Perso je pense que je me ferai incinérer de toute façon. Mais j’ai toujours eu un immense respect pour la thanatopractie (si j’avais pas été aussi peu gâtée par la nature en ce qui concerne ma résistance physique c’est sûrement le métier que j’aurai aujourd’hui) alors go go go les cercueils!

    Publié par Hati | 28 juin 2012, 17:10
  6. Wouhou, la belle affaire ! Je suis sûre qu’on peut s’en servir comme d’un bateau, remonter la seine, et voguer, Oyé oyé, nos macchabées parisiens prennent le large… ;-)

    Publié par Antigone XXI | 28 juin 2012, 16:17

Je réponds !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • 62,278 hits

Pastille ?

Cliquez-ici pour suivre l'actualité de ce blog, et recevoir par mail, des notifications de nouveaux posts.

Rejoignez 746 autres abonnés

Mes rubriques !

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 746 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :